Conseils de professionnels pour l’installation d’un faux plafond

L’installation d’un faux plafond permet de cacher facilement un sol en béton, des linteaux, des câbles électriques ou autres tuyaux dérangeants. Cependant, il est important de savoir comment s’y prendre afin que votre faux plafond soit posé correctement. BigMat Belgique, votre conseiller en matériaux de rénovation en Belgique, et son partenaire de qualité HDM, vous partagent leurs astuces pour réussir l’installation d’un faux plafond en Belgique.

Comment fixer un faux plafond ?

Découvrez nos conseils professionnels

Un faux plafond en MDF ou en PVC se fixe facilement, sans nécessiter l’aide d’un professionnel.

  • Installez des tasseaux si le plafond est en béton ;
  • Choisissez des liteaux d’une hauteur correspondant à l’espace que vous souhaitez entre le plafond et le faux plafond ;
  • Accrochez les liteaux de manière verticale sur les tasseaux ou directement sur le plafond si le solivage est en bois ;
  • Placez une traverse sur les liteaux et une autre traverse perpendiculaire à la première ;
  • Fixez les lattes de votre faux plafond.

L’installation d’un faux plafond en plâtre nécessite, quant à elle, l’intervention d’un expert qualifié dans ce domaine. BigMat Belgique met à votre disposition sa liste de partenaires de confiance dans diverses disciplines de la construction, à la demande.

Quel faux plafond choisir ?

Vous pouvez installer un faux plafond dans la plupart des pièces de votre habitation.  Pour cela, il est important de prendre en compte leurs caractéristiques afin de choisir le bon type de plaques ainsi que la finition adéquate.

Le faux plafond MDF se décline en plusieurs tailles et ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel pour son installation. Il est possible d’ajouter une feuille décorative, disponible en plusieurs motifs, pour réaliser les finitions de votre faux plafond.

Opter pour des plaques en PVC est tout à fait envisageable. Elles conviennent parfaitement pour les pièces à tendance humide, comme la cuisine ou la salle de bain.

Il existe, également, des faux plafonds en plâtre, mais ceux-ci nécessitent beaucoup de travail. Une fois posés, vous devez reboucher les trous produits par les vis, enduire les joints et appliquer une couche primaire ainsi que deux couches de peinture. Ces plaques de plâtre peuvent, aussi, être utilisées pour des décorations ou afin d’isoler votre bâtiment.

Combien coûte un faux plafond ?

Les panneaux en PVC et en MDF sont plus chers à l’achat que les plaques de plâtre. Cependant, ils sont plus faciles et rapides à mettre en place dans la réalisation d’un faux plafond et ne nécessitent pas de finitions spécifiques. Ils sont disponibles en plusieurs gammes de prix, vous pouvez parfaitement trouver le faux plafond en PVC ou en MDF qui respecte votre budget.

Le faux plafond en plâtre est moins couteux, certes, mais il demande beaucoup de temps et nécessite le travail d’un professionnel pour son installation. Le coût final est, donc, similaire à celui des plaques en PVC ou en MDF.

Équiper votre faux plafond : lumière et ventilation

Il est possible d’ajouter des spots ou des ouvertures de ventilation dans votre faux plafond. Avant l’installation de ce dernier, choisissez et marquez les endroits où vous souhaitez installer les luminaires et les ventilations. Installez ensuite des câblages pour diriger l’électricité vers les placements choisis. Dès que votre faux plafond est installé, percez un trou à l’aide d’un foret, au diamètre nécessaire. Placez, finalement, vos spots et systèmes de ventilation.

Nous vous conseillons d’opter pour des spots à LED qui ne chauffent pas afin de ne pas endommager votre faux plafond.

Des questions sur l’installation de faux plafond en Belgique ?

Si vous désirez en savoir plus sur l’installation d’un faux plafond, contactez l’équipe de BigMat Belgique, par téléphone ou via le formulaire de contact.

Haut de la page

Une expérience unique

Nous sommes soucieux de vous offrir une navigation sécurisée et personnalisable. Nous utilisons à cette fin des cookies afin de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt, recueillir anonymement des données de statistiques et vous permettre une visite la plus agréable possible. Google pourrait utiliser vos données personnelles et les cookies afin de personnaliser ses publicités.