Le magasin le plus proche ▼ Le magasin le plus proche ▼

Trouver le magasin le plus proche ?

Nous n'avons pas pu vous localiser

Choisir votre localité

Trouver le magasin le plus proche ?

Nous n'avons pas pu vous localiser

Choisir votre localité

Comment poser des plaques de plâtre : les erreurs à éviter

Poser des plaques de plâtre semble à la portée de tout bon bricoleur. Ces matériaux très pratiques sont utilisés dans différentes applications :

  • Installation d’une cloison de doublage ;
  • Séparation entre deux pièces ;
  • Isolation d’une toiture ;
  • Construction d’un faux-plafond ;
  • Recouvrement de murs.

Poser des plaques de plâtre avec de bons matériaux en BelgiquePour tous les matériaux de construction, il importe de respecter les instructions du fabricant. Les plaquistes le savent : les plaques de plâtre ne font pas exception à la règle. En collaboration avec Knauf, l’entreprise spécialisée en plaques fabriquées à base de plâtre, BigMat vous conseille pour éviter de commettre une maladresse lors du plafonnage du bâtiment.

Travaux de parachèvement : les conseils du fabricant

Lisez ces quelques paramètres qui assurent la mise en œuvre correcte des plaques de plâtre :

Conditions climatiques pour la réalisation des joints

Le travail de parachèvement intérieur en général se fait toujours en gros œuvre fermé. Le bâtiment doit être étanche à la pluie et au vent. De même que la température et le degré d’hygrométrie doivent être proches des futures conditions de la pièce. Ainsi, la finition de plaques de plâtre en période de gel peut occasionner des amorces de décollement de joints entre les plaques ou des fissures.

Stabilité du support

Les plaques de plâtre sont toujours fixées sur une structure. Si vous placez ce type de matériaux sous toiture, une structure métallique ou en bois permet d’absorber les mouvements et tensions éventuels auxquels votre toiture peut être soumise.

Ce support, quel qu’il soit, doit toujours être parfaitement stable.

Finition des raccords entre matériaux de construction

Le point de jonction entre une plaque de plâtre et un autre élément de la construction doit être libéré de toute tension. Un mur plafonné ou un plafond qui serait enclavé entre d’autres structures architecturales risque de provoquer des fissures. Utilisez plutôt un large joint décoratif ou une bande de raccord placée sur l’élément constructif. Il suffit après placement de couper le morceau de bande qui dépasse.

Utiliser un primer

A moins de mettre en œuvre des plaques de plâtres prépeintes, il vous faudra tenir compte des différents niveaux d’absorption du produit de jointoiement et du carton qui recouvre la plaque. L’application d’une couche de primer pour débuter vos travaux de peinture permet d’éviter la formation de différentes nuances. Cette règle vaut pour toutes les surfaces comportant différents matériaux. Si vous placez un papier peint sur une plaque de plâtre, faites de même afin d’éviter que le carton ne se détache plus tard lors du détapissage.

Epaisseur de la plaque de plâtre

Plus votre plaque est mince, plus elle sera sensible aux déformations. La nature du support détermine l’épaisseur minimale nécessaire. Ainsi, sur une structure métallique ou boisée, prévoyez une plaque de minimum 12,5 mm.

Finition des raccords entre les plaques

Que vous aménagiez une cloison ou un plafond, la surface obtenue doit être parfaitement lisse. Le jointoiement est une étape essentielle. Il est réalisé en plusieurs couches, entre lesquelles un temps de séchage suffisant doit être respecté. Tenez compte des recommandations de Knauf. Une couche de finition adaptée sera ensuite enduite.

Vous êtes sur le point de réaliser des travaux de plafonnage en bâtiment ?

Rendez-vous dans votre point de vente BigMat, afin de demander conseils sur les différents produits de parachèvement intérieur et leur application, ou obtenir un devis sur des plaques de plâtre ou un autre matériau. Nos collaborateurs sont disponibles afin de vous conseiller en fonction de la nature de votre chantier et de la structure mise en place.